7 conseils et astuces pour réussir vos photos de voyage

Un voyage réussi, c’est aussi des photos de voyage réussies, des photos souvenirs essentielles pour se remémorer un voyage inoubliable. Et c’est par ces photos que l’on partagera ce voyage avec d’autres personnes.

Comment réussir des photos de voyage qui ne donnent pas envie de fuir et de retourner sur place pour recommencer?!

Voici quelques conseils et astuces mais le plus essentiel reste de pratiquer régulièrement la photo, que l’on soit en voyage ou chez soi, et de regarder ses photos avec un regard impitoyable pour tenter de cerner ce qui cloche, ce qu’on aurait pu faire mieux.

 

Choisir la meilleure heure pour prendre vos photos de voyage

Certaines heures qui transfigurent les paysages, les portraits sont à privilégiées. C’est ce qu’on appelle la Golden hour, c’est le moment qui précède le coucher du soleil ou qui suit le lever du soleil. C’est l’heure magique, la lumière est chaude et douce, les ombres sont étirées et esthétiques contrairement aux lumières de milieu de journée qui vont produire des ombres dures et une lumière crue, blanche.

Mais c’est quoi la lumière dure ou douce? Si la transition entre une zone éclairée et une zone d’ombre est nette, alors il s’agit de lumière dure. Si la transition fait un dégradé, alors elle est douce.

On peut connaître les heures exactes de ces golden hours au moment où l’on se rend dans un pays grâce au site http://www.golden-hour.com/. Il suffit de cliquer sur sa destination de voyage et de sélectionner en bas la période à laquelle on y sera: les golden hours apparaissent en… jaune, forcément!

Cela dit, cette règle n’implique pas que vous deviez vous abstenir de prendre la moindre photo le reste de la journée. La lumière est certes essentielle en photo, c’est avec elle qui font composer avant tout mais d’autres paramètres peuvent entre en compte pour réussir une photo.

On peut jouer sur des contrastes de couleurs, sur la composition, sur les lignes et les formes, etc. J’ai pris par exemple cette photo en plein après-midi dans l’Oisans. Ce qui me paraît essentiel dans cette photo, c’est le contraste de couleur et de texture (falaise vs alpage) et la ligne diagonale qui sépare en deux cette photo.

 

20 relief raviné dans l'Oisans Alpes

Repérages et gymnastique pour varier vos angles de prise de vue

Lorsque vous êtes sur le site que vous souhaitez prendre en photo, il va falloir se bouger! Avant de déclencher, si c’est possible faites le tour du site, repérez les lieux, n’hésitez pas à crapahuter, à ramper, vous mettre sur le dos pour varier les angles de prises de vue. Scannez le site, photographiez-le d’abord avec vos yeux pour décider de prendre LA photo que vous avez envie de ramener chez vous. Cherchez éventuellement des éléments de premiers plans et d’encadrement (porte, arche, feuilles d’une branche d’arbre, etc) pour dynamiser votre photo.

 

Tourner l’appareil photo

Le mode paysage n’est pas réservé aux … paysages! Comme le mode portrait n’est pas réservé au …. portrait! Pour suggérer la puissance, la grandeur d’un site, le mode portrait sera le plus approprié. Pour évoquer le contexte dans lequel se trouve une personne photographiée, le mode paysage sera plus adapté!

Bref, avant de prendre une photo, on peut se poser la question du mode le plus approprié. Et le mode portrait et paysage ne sont pas les seuls possibles. On peut aussi prendre une photo avec l’idée de la recadrer pour qu’elle soit carrée si le sujet s’y prête ou faire une panoramique horizontale ou verticale.

 

Composition et jeux de lignes de vos photos de paysage

Pour apporter de la profondeur à votre photo, il faut tenter de trouver des lignes directrices qui vont conduire le regard dans l’image. Ce peut être la ligne d’un sentier, d’une route, ou des éléments qui se répètent et créent une ligne directrice comme une rangée d’arbres.

En principe, il faut respecter la règle des tiers et éviter de centrer le sujet pour donner du peps à la photo. C’est une règle essentielle à connaître mais qu’il faut savoir aussi transgresser. 

photo-d'art nature-norvege-Plaques-de-roche-érodées

Faire des essais pour vérifier l’exposition

Il est souvent nécessaire d’ajuster les réglages de l’appareil photo pour obtenir la meilleure exposition possible, surtout si on prend des photos de voyage dans des conditions de lumière difficiles, au coucher de soleil, sur la neige, la nuit, etc. On peut avoir besoin de sous-exposer ou surexposer pour obtenir le résultat souhaité. Ces réglages nécessitent de très bien connaître son appareil photo et d’avoir lu au moins une fois le manuel…

Au moment de prendre la photo, ces réglages doivent se faire de manière instinctive pour ne pas être bridé par des questions techniques et mieux se consacrer sur l’aspect créatif de la photo.

 

Montrer l’échelle

Comment savoir que cette dune est immense ou ce monument gigantesque si rien ne nous permet d’en prendre la mesure? Intégrer un personnage, un animal ou tout objet permet de montrer l’échelle et de donner aussi de la profondeur à la photo.

 

Savoir saisir sa chance même quand on n’en a pas!

Ce qui va distinguer un photo ordinaire d’une photo qu vous laisse sans voix, c’est souvent des petits plus, des imprévus qui donnent une autre dimension à votre photo, l’arc-en-ciel inespéré qui éclaire un champ de tournesols, l’oiseau qui se pose sur la tête d’un rhinocéros. Ce genre d’occasion sont rares. L’essentiel, c’est de rester sur le qui-vive, d’avoir les yeux qui regardent de partout sur 360° et être réactif, anticiper les événements pour prendre la photo au bon moment. D’où encore une fois la nécessité de bien connaître son appareil pour pouvoir faire le réglage approprié au quart de tour, sans réfléchir.

La chance se provoque et se trouve mais nécessite aussi beaucoup de patience. Il vaut mieux revenir sur un site lorsque la lumière est appropriée, attendre parfois quelques minutes suffisent pour qu’une occasion inespérée se présente… ou pas!

On peut aussi parfois être empêtré dans une idée de photo que l’on voudrait faire mais les conditions météos, de lumière, etc. ne s’y prêtent pas. On fulmine, on rage et enrage et …on oublie de regarder autour de soi d’autres possibilités de photos! Sortir de soi et regarder autour de soi est encore le meilleur moyen de réussir ses photos de voyage! Et la chance n’y est pour rien! On tire juste le meilleur parti de ce qui s’offre à soi!

 

 Pour aller plus loin

Quelques livres traitent de la photo de voyage. Je vous recommande d’abord  un guide accessible et écrit avec humour par Aurélie Amiot du blog madame Oreille:

Plus  d’infos

 Les 2 guides suivants fourmillent d’infos pratiques et techniques sur la photo de voyage:
conseil astuce photo voyage nature vente tirage art                                        

 Plus d’infos                                                                                           Plus d’infos

Ce dernier me tient particulièrement à coeur. C’est un guide réalisé par un fabuleux photographe humaniste, Olivier Follmi. Ce dernier propose des conseils à l’usage des photographes voyageurs mais le guide se présente aussi comme un très beau témoignage du photographe sur la pratique de cet art qu’est la photographie:

 

 

 

 

 

 

Plus d’infos

Post a Comment

Your email is never published nor shared. Required fields are marked *

*
*

#branding .description { margin-top: -5px; display: none; }